Partagez | 
 

 STANA › Lion & the lamb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Stanislas Petròvic
VA FAIRE TA FICHE.

Statut : Célibâtard adepte des one shot, dominant BDSM & Fiancé par arrangement à la sexy Tatyana.
Profession : Officiellement propriétaire et gérant du Pleasure Temple, officieusement trafiquant de substances en tout genre, se lance dans la pornographie.
Origines : Serbo-russe
Messages : 36
Voir le profil de l'utilisateur http://mobrussia.forumactif.org/f77-journal-de-vos-liens http://mobrussia.forumactif.org/f78-journal-de-vos-rps http://mobrussia.forumactif.org/f83-communications
MessageSujet: STANA › Lion & the lamb    Mer 21 Sep - 0:43
Lion & the lamb.
Anastazja & Stanislas
"quote

L’endroit est sombre et pue le renfermé. La poussière vole dans le rai de lumière qui filtre à travers la tôle pliée. Adossé au chambranle de la porte, je regarde notre invitée inconsciente. Sa tête retombe mollement en avant, son menton reposant sur sa poitrine généreuse. Je passe ma langue sur ma lèvre inférieure avant de mordre cette dernière en regardant mon oeuvre. Les gars ne sont pas au courant de mes activités extra professionnelles - comme le sadomasochisme par exemple, ils n’ont pas besoin de savoir. Mais j’ai pris un certain plaisir à ligoter la belle brune avec cette corde neuve et rêche. Pire que ça, j’ai carrément pris mon pied en sentant la corde frotter sa peau soyeuse. Les mecs n’ont pas pu s’empêcher d’admirer mon boulot, j’avais envie de leur dire que c’étaient des années d’entrainement, mais je me suis simplement contenté d’hausser les épaules. Pas besoin de savoir.

Je tire une longue taffe sur le joint que vient de me filer l’un des gars, le regard toujours rivé sur la brune assommée. J’avais dit que le tissus était trop imbibé et qu’elle allait pioncer pendant des heures avant qu’on puisse lui tirer les vers du nez, mais ils ont fait les marionnettes et ne m’ont pas écouté. Pourtant je m’y connaissais en trucs assommants. Mais voilà pourquoi on poireauté là depuis des lustres attendant que la belle au bois dormant daigne enfin ouvrir les yeux. Par chance tout c’était bien déroulé jusque là. On était passés chez elle, elle venait juste de rentrer du boulot; Je connaissais ses heures de travail par coeur. Une aubaine. On l’avait trouvée dans sa petite cuisine ridicule et ça avait d’une simplicité sans nom de la chopper. On pouvait quand même lui donner le mérite de s’être pas mal débattue, elle avait arraché un bout de peau sur la joue d’Igor. J’avais bien ris quand il s’était mis à beugler comme une truie qu’on saigne. Lopette.

Être revendeur de drogues, ça a ses avantages, mais aussi ses inconvénients. Elle faisait partie du réseau de notre concurrent, elle avait des infos qu’il nous fallait à tout prix. On avait pas eu le choix. Elle était la plus proche, la plus accessible pour nous. Elle bossait pour moi. C’était le parfait plan. L’enlever était simple, le reste allait l’être un peu moins, mais qu’importe. Il nous fallait ces informations. Alors on avait monté ce petit plan; on l’enlevait, ils tentaient de la faire parler un max, puis j’arrivais dans l’affaire en lui promettant de la faire sortir si elle nous révélait quelques infos. Je me ferai passer pour le mec qui n’a rien demandé, celui qui ne voulait pas que ça arrive, alors que c’était tout le contraire, j’avais été le cerveau de l’opération. Mais elle ne devait pas savoir.
Il faut que je bouge, que j’aille faire un tour le temps qu’elle se réveille, j’ai pas envie d’attendre des heures qu’elle daigne ouvrir ses beaux yeux chocolat.

Lorsque je reviens, au bout de deux heures, Terrible Tommy de Ryan Horne résonne dans l’entrepôt désaffecté que nous occupons pour nos affaires. Je souris, secoue la tête et jette mon mégot dans la bouche d’égout la plus proche. Ian m’a appelé pour me dire qu’elle s’était enfin réveillée. J’attendis devant la porte de la salle dans laquelle elle se trouvait. Le plan était qu’ils la fassent parler et qu’en suite je débarque pour jouer au « good guy ». Ce que je n’avais pas prévu par contre c’est qu’ils la violentent assez fortement pour laisser des marques visibles. Mon poing partit aussitôt que je vis Ian s’essuyer ses doigts tachés de sang.  « Putain, j’avais dis moi que c’est pas son visage que t’as fracassé … » Lui grognais-je en l’attrapant par le col. A voir sa tête, c’était exactement ce qu’il avait frappé le connard. Je le relâchais en soufflant d’exaspération en l’envoyant voler contre le mur.  « Espèce d’incapable putain, j’te rappelle qu’elle bosse pour le club ! » Il ne répondit même pas et s’en alla, me laissant seul devant la porte.

La tole grinça alors que je poussais la porte. Anastazja était là, au centre de la pièce vide, les mains ligotée dans le dos, le menton reposant à nouveau contre sa poitrine, mais cette fois c’était bien différent, des tâches de sang maculées sont haut. J’inspirais à fond avant de m’approcher d’elle et de m’agenouiller pour être à sa hauteur. Good Guy !  « Anastazja … » Dis-je d’une voix qui se voulait rendue rauque par l’émotion et l’angoisse. Je devais jouer le gentil de la bande, celui qui ferait tout pour la sortir de cette merde dans laquelle elle s’était foutue. Mais voir son visage tuméfié me donnait surtout envie d’aller en démembrer quelques-uns.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anastazja Kovaliov
Admin sweet & sexy

Statut : Célibataire
Profession : Danseuse dans un stripclub, et elle vend un peu de came pour payer sa propre consommation.
Messages : 23
Voir le profil de l'utilisateur http://mobrussia.forumactif.org/f77-journal-de-vos-liens http://mobrussia.forumactif.org/f78-journal-de-vos-rps http://mobrussia.forumactif.org/f83-communications
MessageSujet: Re: STANA › Lion & the lamb    Lun 19 Fév - 0:48
Lion & the lamb.
Anastazja & Stanislas

Les jours derniers n’étaient qu’un flou sombre dans l’esprit d’Anastazja. Elle avait le vague souvenir d’avoir été attaquée, de s’être battue autant que le permettait ses frêles membres contre une bande d’hommes baraqués et armés jusqu’aux dents. Mais il n’avait pas fallu beaucoup de temps pour qu’on lui assène une claque suffisamment forte pour lui faire perdre connaissance, et elle ne s’était réveillée que plusieurs heures plus tard, dans une pièce sombre et humide qui sentait fort l’urine et la sueur. Couchée en chien de fusil à même le sol, le visage maculé de terre et de sang, Ana s’était redressée dans un sursaut, les mouvements lui arrachant un petit cri de douleur. Il n’en avait pas fallu davantage pour attirer l’attention des hommes qui la surveillaient, et qui profitèrent de son éveil pour l’attacher sur une chaise, non sans passer leurs mains répugnantes le long de son corps en s’attardant un peu trop sur ses courbes. Son crachat arrivé en plein visage d’un des hommes lui avait valu une autre claque, et Ana avait roulé de l’œil pendant un moment avant qu’on lui balance un seau d’eau glacée au visage pour la forcer à retrouver toute sa conscience.

Le cœur battant la chamade, elle s’était fait interroger pendant des heures, recevant des claques et des coups chaque fois qu’elle refusait de divulguer les informations qu’ils recherchaient. « Mais vous ne comprenez pas merde? Je ne sais RIEN! Je suis assez égocentrique pour ne penser qu’à ma propre sécurité, si je savais quoi que ce soit je l’aurais dit depuis longtemps! » Le pire, c’est qu’elle disait la vérité, pour une fois. Excellant dans l’art de la mythomanie, il n’aurait pas été difficile pour la jeune femme de camoufler certaines informations, mais dans ce cas ci elle nageait vraiment dans le néant. Elle vendrait bien de la came pour payer ses propres consommations, mais outre le type lambda qui lui faisait ses livraisons hebdomadaires, elle ne savait rien de l’organisation pour laquelle elle travaillait. Ni l’endroit où ils se procuraient leur drogue, ni les noms des personnes importantes derrière toute cette orchestration perverse. Elle ne savait même pas le nom de son employeur, bordel! Tout ce qu’elle faisait, c’était refiler de la cocaïne et de l’héroïne à certains clients du club, et donner les profits au même type qui lui livrait la marchandise. Elle le faisait depuis des mois et n’avait jamais rencontré de problème, jusqu’ici.

Sans doute épuisé face à l’obstination de la jeune femme, le type lui asséna un dernier coup directement sur la tempe, et la tête d’Ana retomba vers l’avant comme une poupée de chiffon. Les cordes qui lui meurtrissaient les poignets et les bras eurent l’avantage de l’empêcher de s’écraser au sol, et du sang coulait doucement de son nez en tâchant sa robe. Elle aurait bien voulu mourir, mais c’était sans compter sur une voix douce qui se manifeste à son oreille et qu’elle tente d’ignorer en plissant légèrement le front, gémissante sous l’effort. « Non… Laisse moi dormir… », murmure-t-elle avant de réaliser qu’elle connaît cette voix. Et, tout à coup, ses paupières s’ouvrent alors que son regard s’écarquille, et elle lance un regard paniqué et halluciné vers Stanislas. Elle fait peine à voir avec son œil au beurre noir, le sang séché qui a coulé le long de son visage, et les nombreux bleus visibles sur ses bras. « Stan! Stan, tu dois absolument m’aider, ces mecs m’ont kidnappée, ils veulent des informations et… Je t’en supplie Stan, tire moi d’ici. Je ferai n’importe quoi. » Son regard paniqué cherche le sien et des larmes viennent piquer ses yeux, et elle esquisse un mouvement pour lui attraper la main, mouvement stoppé par les cordes qui lui entravent toute liberté de mouvement. Elle ignore si Stanislas l’écoutera, parce qu’au fond, ils ne se connaissent pas vraiment. Ils bossent au même endroit, mais leurs échanges ont toujours été distants, teintés de la camaraderie propice aux collègues sans pour autant tomber dans l’aspect personnel qui aurait permis de lier une vraie amitié. Elle espère simplement qu’il éprouve suffisamment de respect pour sa collègue pour oser lui venir en aide.

Made by Neon Demon

_________________
You get me closer to god.
You can have my isolation, you can have the hate that it brings. You can have my absence of faith, you can have my everything.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 

STANA › Lion & the lamb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's gate :: 
Moscow
 :: District Sud :: Entrepôts désaffectés
-