Partagez | 
 

 Levé de soleil sur Moscou enneigé ☠ Mikhail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Annushka Dmitriev

Statut : Tu pourrais autant faire fusionner ta langue sur mon clito que j'aurais plus de plaisir à te défoncer la gueule
Profession : Je suis une étudiante brillante en psychologie
Origines : T'as vu mon patronyme ? Rien de plus Russe
Messages : 23
Voir le profil de l'utilisateur http://mobrussia.forumactif.org/f77-journal-de-vos-liens http://mobrussia.forumactif.org/f78-journal-de-vos-rps http://mobrussia.forumactif.org/f83-communications
MessageSujet: Levé de soleil sur Moscou enneigé ☠ Mikhail   Dim 25 Sep - 1:40
#MikhailCiel enneigé, emmitouflés dans des draps douillets, rituel matinal dominical.
En position fœtale, je me roule à l'intérieur de ma couette, comme protégée du froid douloureux de la sainte Russie. La chaleur m'enveloppe d'une douce bienveillance, tandis que j'entend la fenêtre claquer à un rythme effréné. J'entend les cloches sonnées au loin de la grande cathédrale. Je grogne lentement, la tête dans l'oreiller, comme s'il pouvait me protéger d'une prochaine journée. Derrière le mur, j'entend Mikhail s'activer. Nous sommes dimanche, tout doit être prêt. Les yeux mi-clos, j'observe la lumière transperçant les mailles de mes draps, une étrange clarté, presque céleste, divine.

Cette nuit, j'ai rêvé de lui. De son visage fermé et dur, de sa peau rugueuse, de sa voix rocailleuse, d'homme ayant déjà tout vécu. J'ai palpité, ma lèvre inférieure mordillée nerveusement par mes dents frénétiquement, un sourire niais, de gamine excitée. Je remue dans mon couchage. Mais je reprend vite mes esprits, je me calme, reste sur place, au chaud, je le vois, fumant sa cigarette avec amour, comme s'il n'y avait plus que ça qui arrivait à faire de ce monde quelque chose d'honorable. La cendre s'étaler sur le sol avec fracas, s'éparpillant dans le vent en un million de particules intouchables. Je souris, de nouveau.

Il ne s'annonce pas, il pousse la porte en grand, je devine son air innocent, et son contentement. Il a la pêche, je le sens rien qu'au bruit de ses pas puissants, de sa démarche extravagante et souple. Il s'installe sur le bord de mon lit, attrape la petite télécommande posée négligemment sur ma table de chevet. Allume le téléviseur et entend la musique du générique des zinzins de l'espace. Iggy Pop dans toute sa splendeur. Monster men, chanson étrange, détonante, attachante, probablement abrutissante même. " Bouge ton cul où j'vais tout bouffer. " J'réagis au quart de tour, me déloge de mon habitacle. Il me tend le plateau du petit déjeuner que je tiens avec fierté et gourmandise, tandis qu'il ferme la fenêtre avec grossièreté. Il se rassoit, prend place à mes côtés, je lui tend son café qu'il attrape avec plénitude. Je sers deux bols de frosties, et verse le lait dans celui du suceur de queue. Dans le mien, pas de lait, mais une dose impressionnante de vodka à je sais pas combien d'degrés.

Devant la télé on reste muets, comme si les mots on pouvait s'en passer. Je sais qu'il sait pour le vieux, mais il ne m'en parle jamais. Peut-être qu'il sait que je suis allée le voir hier soir, et qu'c'est pour ça qu'il a tout préparé. D'habitude il reste au lit, c'est moi qui vais l'chercher. On s'cale dans son lit car il est plus grand qu'le mien y'a pas à chier. Il s'est toujours démerdé pour que mon lit deux place soit si étroit qu'on puisse pas s'y mettre à deux sans se monter d'ssus. Il est malin mine de rien, mais faut quand même avouer qu'il fait carrément chier.  Mais pendant que je mastique mes céréales imbibées d'alcool qui me brûle le gosier, une autre discussion me taraude. Je me regarde dans le miroir de mon armoire avec un soupir. " J'vais pas m'battre aujourd'hui. Casse les couilles. " Je plonge mon regard dans le sien. C'est peut-être bien la première fois que je refuse dde l'affronter. Un moment privilégié comme celui-ci, habituellement on parle pas de certains sujets. De ce que je vais devenir, de ce qu'il me fait subir. On parle comme une famille normale, détachée, posée. Comme un homme avec son enfant, un peu comme un père et sa fille. " Au bahut on nous a demandé de faire un exposé comportemental. Genre, dire en quoi nos actions sont liées à celles de nos parents. Soit ma mère en fait ! " Il me regarde, interrogateur. " Ben j'peux pas l'pondre le putain d'devoir ! Vu qu'ma mère tu l'as buté putain !
© 2981 12289 0

_________________
Annushka

I'll be the one to protect you from your enemies and all your demons,  I'll be the one to protect you from a will to survive and a voice of reason, I'll be the one to protect you from your enemies and your choices son.  
Revenir en haut Aller en bas
 

Levé de soleil sur Moscou enneigé ☠ Mikhail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» simulateur de levé et couché du soleil
» Projet : Création rampe LED avec levé / couché de soleil
» lever de lune et coucher de soleil
» Lever de Soleil
» lever de soleil au lac du Der

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's gate :: 
Moscow
 :: District central :: Quartier résidentiel
-